Hernie discale foraminale : tout ce qu’il faut savoir

Hernie discale foraminale : tout ce qu’il faut savoir

La hernie discale foraminale est nommée ainsi car elle affecte le foramen, à savoir la cavité par laquelle les nerfs sont reliés aux vertèbres. Elle a donc une action immédiate sur la racine du nerf au niveau de l’émergence de la racine sur le canal médullaire.

Caractéristiques de la hernie discale foraminale

imagesCe type de hernie discale est très particulier et peu fréquent, ne faisant partie que de 3 à 10% des cas de hernies discales. Dans ce cas de figure, toutes les racines lombaires peuvent être touchées, mais le plus souvent, on peut observer que ce sont les vertèbres L3 et L4 qui sont concernées.

La hernie discale foraminale touche principalement des sujets qui ont dépassé les cinquante-cinq ans, ce qui est plus âgé que pour une hernie discale classique.

Les hommes sont plus souvent atteints que les femmes par ce type de pathologie. Elle prend différentes formes avec une douleur intense dans certain cas et dans d’autres simplement une constatation lors des examens médicaux.

Un diagnostic difficile

La hernie discale foraminale ne se distingue pas forcément à la radiographie car le déplacement du disque entraînant une pression sur le disque peut être minime et pour autant avoir des conséquences importantes. Le scanner est alors préféré pour confirmer le diagnostic car il permet de visualiser le disque sous plusieurs coupes et donc de déceler immédiatement lorsque celui-ci est altéré ou est sorti de sa place habituelle.

L’IRM peut être également exploitée car elle va permettre se mettre en évidence les endroits où le foramen est moins important et probablement soumis à une pression. La discographie peut être un examen pertinent dans la mesure où elle permet de voir que le produit de contraste se déplace vers le foramen, signe d’une atteinte à ce niveau.

Quel traitement possible ?

Hernie discale

En cas de hernie discale foraminale, il convient de consulter son médecin généraliste qui prescrira un traitement médicamenteux semblable à ceux utilisés pour les autres types de hernies, à savoir à base d’antalgiques, de médicaments contre les inflammations et de décontractants musculaires. Les injections de corticoïdes sont possibles à partir du moment elles sont particulièrement bien réalisées, c’est-à-dire de façon péri-radiculaire.

De façon moins courante, les spécialistes ont recours à un traitement par nucléolyse à la chymopapaïne. La chirurgie quant à elle est réservée aux cas exceptionnels car il s’agit de pratiquer une ablation de la vertèbre qui est légèrement décalée sur le foramen.

Cette opération est délicate donc elle est gardée pour les situations d’urgence. Elle donne néanmoins de bons résultats car elle permet de libérer le foramen une fois que tous les fragments ont été enlevés et que le disque est cureté.