Comment peut-on soigner la hernie discale ?

Comment peut-on soigner la hernie discale ?

La hernie discale est une pathologie très difficile à soigner car elle concerne une partie spécifique du dos et qu’il est souvent difficile d’y accéder ou de réaliser une action qui va porter immédiatement ses fruits.

Une action multiple

Hernie discale

La combinaison idéale dans le domaine consiste à se reposer, à prendre un traitement médicamenteux, à pratiquer des exercices et si possible prendre des séances de kinésithérapie. Contrairement au traitement de la douleur correspondante, la recherche d’une issue définitive à ce problème va amener d’autres tentatives.

Le repos reste indispensable mais la personne est dans la mesure du possible étirée, soit chez elle, soit à l’hôpital, avec des poids positionnés de façon à débloquer et replacer la colonne vertébrale. Cette technique permet souvent de débloquer le nerf à l’origine d’une douleur et peut donc être considéré comme une bonne option car elle permet de mettre un terme définitif au problème.

Les médicaments contiennent bien sûr des molécules contre la douleur mais le but est avant tout de trouver un décontractant musculaire efficace qui va permettre d’avoir de la même façon, une action naturelle de déblocage du nerf et de retrouver un certain confort au niveau de la colonne vertébrale.

Ils sont alors souvent associés à des séances de kinésithérapie car l’action mécanique sur la zone va avoir un effet particulièrement intéressant. Par des massages spécialement adaptés, il est possible de détendre les muscles et les nerfs se trouvant autour de chaque lombaire et donc de parvenir à soigner dans de nombreux cas le problème de hernie discale en lui permettant de se résorber.

L’opération chirurgicale

Hernie discaleCette option n’est pas envisagée immédiatement car elle consiste à couper la partie du nerf endommagée pour par la suite le replacer à l’endroit prévu à cet effet.

Cependant, contrairement aux idées reçues, les bons résultats ne sont pas systématiques car dans certains cas, cette action a pour conséquence d’augmenter la douleur car finalement le corps s’était habitué à cette situation inconfortable.

Une nouvelle configuration va alors paraître comme particulièrement douloureuse. Dans d’autres cas, cette opération qui se situe directement au niveau de la colonne vertébrale peut avoir pour conséquence de paralyser complètement la partie concernée.

Il arrive donc que la personne opérée devienne handicapée, de façon irréversible. Ceci explique que cette option ne soit choisie que dans des cas extrêmes, pour des personnes dont la douleur est insoutenable. Il faudra cependant qu’elle ait en tête qu’aucun résultat n’est garanti.

D’autre part, chaque hernie n’est pas opérable car ceci est fonction de l’endroit précis où elle se trouve sur la colonne vertébrale. Les personnes qui ne peuvent pas être soignées par ce biais devront donc utiliser la méthode précédente en espérant obtenir des résultats satisfaisants.