Quels sont les symptômes de la hernie discale ?

La hernie discale peut largement se reconnaître car elle se caractérise par une douleur vers le bas du dos. Les douleurs peuvent se poursuivre dans l’ensemble d’une cuisse, ce qui est signe de sciatique ou au contraire à l’intérieur des membres de la jambe, ce qui correspond à une cruralgie.

Une douleur fréquente

Hernie discale

En matière d’hernie discale, il faut être vigilant en cas de lombalgies chroniques car elles indiquent une pression inhabituelle au niveau de cette partie du dos. L’évolution de la pathologie est rapide donc une anticipation est importante en allant consulter immédiatement quand les douleurs dans la région lombaire sont nombreuses et douloureuses. Une lombalgie peut avoir plusieurs causes.

La déformation du disque intervertébral va occasionner les premières douleurs mais par la suite, la hernie discale se fera moins douloureuse au niveau de cette partie du corps pour plutôt se développer au niveau de la jambe. La sciatique et la cruralgie ne sont donc pas loin. Il s’agit de faire part de toute douleur impliquant les lombaires à son médecin généraliste afin qu’il puisse faire un diagnostic le plus tôt possible.

Des symptômes identifiables

Hernie discaleLa hernie discale correspond à une pathologie pour laquelle certaines actions vont être source de douleur, ce qui va permettre de la caractériser rapidement.

Toute sollicitation abdominale va agir sur cette partie du corps et être particulièrement désagréable pour la personne concernée. Il peut s’agir d’actes habituels comme la toux ou l’éternuement qui vont provoquer une sensation de douleur car ils contractent les muscles dans cette région.

Le fait de se pencher vers l’avant peut également solliciter de façon trop importante la région lombaire. Dans de nombreux cas, la douleur relative à la hernie discale est tellement intense qu’elle apparaît invalidante.

La personne concernée ne peut alors être soulagée que si elle se repose de façon allongée en adoptant la meilleure position pour ne pas appuyer sur le dos. A l’inverse, il est également possible de trouver des patients qui montrent une hernie discale au niveau de l’imagerie médicale mais qui ne ressentent aucune douleur.