Opération de la hernie discale : quand agir ?

Opération de la hernie discale : quand agir ?

La chirurgie fait partie des traitements qui ne sont pas privilégiés pour une sciatique car dans la majorité des cas, les autres moyens utilisés parviennent à un résultat satisfaisant au bout de quelques mois. Une intervention en urgence peut cependant être décidée dans certains cas.

Les troubles neurologiques associés

200177292-001

Si une personne présente une hernie discale avec la paralysie d’un des membres ou une perte de sensibilité, son cas sera pris très au sérieux. Si en plus elle possède des désordres au niveau du contrôle de ses urines, il est indispensable de l’opérer dans les plus brefs délais car cela indique que la pression agissant sur le nerf est beaucoup trop importante.

Un chirurgien sera alors dépêché le plus rapidement possible pour opérer le nerf et permettre à la personne concernée de retrouver au fur et à mesure toutes ses facultés.

Une douleur insoutenable

Hernie discaleDans des cas très rares, la douleur est si intense qu’elle n’est même pas soulagée avec des opiacés, même en forte dose.

Dans ce cas précis, une opération sera décidée rapidement par un neurologue et l’orthopédiste en charge du patient. Traiter la douleur est la première tâche d’un praticien médical, quelle que soit la pathologie.

Dans ce cas, seul un replacement du nerf coincé peut parvenir à soulager la douleur occasionnée et il faudra donc y procéder dans les meilleurs délais afin de mettre fin à cet épisode d’hyperalgie particulièrement difficile à supporter sur le long terme.